Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Vous attendez un enfant


La grossesse est un grand moment de la vie ! Une bonne hygiène de vie est essentielle pour le bon déroulement de votre grossesse et la santé de votre bébé.

 

Vous trouverez ici quelques conseils pour vivre votre grossesse en pleine forme !

 

 

 

 

 

Virus Zika : nos conseils

 

Le virus Zika circule dans de nombreux pays notamment en Amérique latine et dans les départements français d’Amérique (Guyane, Guadeloupe, Martinique) et à Saint Martin.

 

Si vous résidez dans les zones où le virus Zika est présent ou si vous comptez vous y rendre,
voici quelques conseils :

 

  • Consultez votre médecin pour une information adaptée et un suivi médical renforcé
  • Suivez bien les recommandations des autorités locales
  • Adoptez les mesures de protection individuelle contre les moustiques : portez des vêtements couvrants (manches et pantalons longs, chaussures fermées) et utilisez des produits répulsifs adaptés en respectant les précautions d’emploi concernant la grossesse
  • Évitez les relations sexuelles sans protection pendant la durée de votre grossesse
  • En cas de symptômes, consultez immédiatement
  • Si vous quittez la zone à risque, pensez à signaler votre séjour en zone d'épidémie à votre médecin au retour

Pour en savoir plus sur la maladie à virus Zika et obtenir les dernières informations consultez le site social-sante.gouv.fr

 

 

 

Zéro alcool pendant la grossesse

 

Lorsque vous buvez de l’alcool durant votre grossesse votre bébé boit aussi ! L’alcool traverse le placenta et passe directement dans son sang. Il n’y a pas d’alcool moins dangereux qu’un autre. Un verre standard de whisky, de bière, de vin ou de pastis contient la même quantité d’alcool pur.

 

Source : Ameli

 

Même consommé de façon occasionnelle et en faible quantité, l'alcool est toxique pour le bébé et peut nuire à son développement. En dehors des causes génétiques, la consommation d'alcool pendant la grossesse représente la première cause de handicap mental et d'inadaptation sociale de l'enfant en France. Le syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF), la complication la plus grave, peut entraîner un retard de croissance, des anomalies faciales, des malformations et des atteintes cérébrales.

 

Il n'y a pas de seuil en-dessous duquel boire de l'alcool ne serait pas grave pour le fœtus.

 

Pour la santé de votre enfant zéro alcool pendant la grossesse.

 

Suivre cette recommandation n'est pas toujours facile. Parlez-en avec votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre sage-femme qui saura vous conseiller.

  Bon à savoir : durant l'allaitement si vous buvez de l'alcool vous transmettez ce dernier à votre bébé par votre lait. Cela peut avoir des effets néfastes sur le sommeil et le développement de votre enfant.

Pour en savoir plus, Alcool Info Service répond à toutes vos questions. Ce service est proposé 7 jours/7 :

  • un soutien et un accompagnement par des professionnels expérimentés dans ce domaine
  • une rubrique « alcool & grossesse » sur le site internet alcool-info-service.fr
  • un annuaire permettant de trouver une structure d'aide spécialisée la plus proche de chez vous

 

Zéro tabac pendant la grossesse

 

Fumer durant la grossesse comporte des risques pour vous, pour le déroulement de votre grossesse mais également pour votre bébé.

 

Cela augmente le risque de fausse couche, de grossesse extra-utérine ou d'accouchement prématuré. Cela peut également engendrer un développement insuffisant du fœtus, causé principalement par le passage du monoxyde de carbone (CO) dans le sang du fœtus. Ce monoxyde de carbone empêche votre bébé d'être oxygéné correctement et de se développer normalement. Un faible poids à la naissance peut entraîner des problèmes, plus importants si l'enfant naît prématurément.

 

Il est préférable pour votre bébé et vous-même de vivre dans un environnement sans fumée. Attention au tabagisme passif : la fumée de tabac multiplierait par 3 le risque de mort subite du nourrisson.

 

 Bon à savoir : si vous choisissez d'allaiter votre bébé, le tabac modifie le goût de votre lait, sa composition et en diminue la production.

 

L'idéal est d'arrêter de fumer avant votre grossesse. Si cela n'a pas pu se faire, l'arrêt sera toujours bénéfique pour votre enfant et vous qu'importe le moment de la grossesse : il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer.

 

Nous prenons en charge certains substituts nicotiniques sur prescription médicale. Parlez-en avec votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre sage-femme qui sauront vous conseiller.
Pour en savoir plus sur le sevrage tabagique cliquez ici.

 

 

Santé bucco-dentaire

 

La grossesse est une période à risque pour la santé bucco-dentaire. Il est très important de prendre soin de vos dents et de vos gencives. Les changements hormonaux et diététiques  qui interviennent durant la grossesse peuvent entraîner ou aggraver des lésions carieuses, gingivales ou parodontales (tissus de soutien de la dent). Une mauvaise santé bucco-dentaire peut également perturber votre grossesse.

 

La grossesse limite les indications médicamenteuses. En cas de douleur dentaire et quel que soit le stade de votre grossesse, ne prenez aucun médicament sans en avoir discuté au préalable avec votre médecin traitant, votre chirurgien dentiste ou votre pharmacien. En consultant votre chirurgien dentiste, indiquez lui tous les médicaments que vous prenez.

 

La meilleure période pour les soins dentaires se situe entre le 4ème et le 7ème mois de grossesse. En dehors de ces périodes, la consultation et les soins sont possibles. A partir du 7ème mois, ils seront le plus souvent limités aux actes d’urgence.

 

Quel que soit l’état d’avancement de votre grossesse, le brossage des dents après chaque prise alimentaire est indispensable, pendant au moins 2 minutes à l’aide d’une brosse à dents à poils synthétiques souples. En cas de saignements de vos gencives, consultez votre chirurgien-dentiste.

 

Un examen de prévention bucco-dentaire gratuit

 

A compter du 4ème mois de grossesse et jusqu’au 12ème jour suivant l’accouchement, les femmes enceintes peuvent bénéficier de la prise en charge à 100% d’un examen bucco-dentaire sans avance de frais.

 

 A la déclaration de votre grossesse, nous vous adressons une invitation à participer à cet examen de prévention accompagnée de l’imprimé de prise en charge.


Cet examen de prévention peut être réalisé par tout chirurgien-dentiste, libéral ou par un médecin stomatologiste.

 

Présentez l’imprimé de prise en charge au praticien pour bénéficier de la dispense d’avance de frais.