Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Vaccination COVID-19 - 10/01/2022

 

Pour rappel, la vaccination contre la covid-19 est gratuite et non obligatoire.

 

Retrouvez toutes les informations à jour et réponses à vos questions sur le site du Ministère de la santé :
Je suis un particulier - Ministère des Solidarités et de la Santé 

 

 

À quoi sert le vaccin ?

 

Le vaccin a été créé pour limiter le développement de formes graves de la covid.

 

Il est donc prioritairement destiné aux personnes "les plus à risque" : les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes présentant des comorbidités identifiées par la HAS comme à risque avéré d’hospitalisation ou de décès (HAS, 27/11/2020 - Stratégie de vaccination contre le Sars-Cov-2 - Recommandations préliminaires sur la stratégie de priorisation des populations à vacciner) :

  • L'obésité (IMC>30), particulièrement chez les plus jeunes,
  • La BPCO et l'insuffisance respiratoire,
  • L'hypertension artérielle compliquée,
  • L'insuffisance cardiaque,
  • Le diabète (de type 1 et de type 2),
  • L'insuffisance rénale chronique,
  • Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de de 3 ans,
  • Le fait d'avoir une transplantation d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,

    En complément la HAS identifie la trisomie 21 comme comorbidité à risque. Toutes les comorbidités n’ont pas le même poids. Le cumul de ces comorbidités est également à risque.

 

Le vaccin ne remplace pas les gestes barrière !

La meilleure protection reste donc la prévention : port du masque, lavage fréquent des mains, respect de la distanciation sociale, ...

 

Y a-t-il des effets indésirables à cette vaccination ?

Comme avec tous les vaccins, il peut y avoir des effets indésirables après la vaccination : une douleur à l’endroit de l’injection, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires, quelques frissons et un peu de fièvre. Ces troubles disparaissent rapidement.

 

Après la vaccination, serai-je toujours obligé de porter un masque et d'appliquer les gestes barrière ?

En l’état des connaissances, la réduction de la contagiosité par les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement est incertaine.

Après votre vaccination, le port du masque et l’application des gestes barrière restent donc nécessaires.

 

Qui peut se faire vacciner ?  (màj. 10/01/2022)

 

La vaccination contre la Covid-19 est désormais ouverte à tous à partir de 5 ans.

 

Depuis le 23 décembre, tous les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent être vaccinés contre le covid-19. 

 

Le schéma vaccinal  pour les enfants âgés de 5 à 11 ans est de 2 doses réduites à 21 jours d’intervalle avec le vaccin Pfizer-BioNTech, sauf dans les deux cas suivants :

  • Les enfants ayant déjà contracté la covid-19 ne doivent recevoir qu’une seule dose
  • Les enfants ayant contracté la covid-19 plus de 15 jours après la première dose de vaccin ne doivent recevoir qu’une seule dose. Il peut être alors considéré que l’infection représente une stimulation équivalente à l’injection d’une seconde dose de vaccin.

Important : Les enfants ayant contracté la covid-19 moins de 15 jours après la première dose de vaccin doivent recevoir une seconde dose deux mois après l’infection.

 

Ces recommandations ne s’appliquent pas aux enfants sévèrement immunodéprimés, qui peuvent recevoir jusqu’à trois injections de vaccin ou au moins deux injections de vaccin en cas d’infection antérieure à la covid-19.

 

Les enfants peuvent se faire vacciner dans leur établissement de santé habituel, dans leur établissement spécialisé, chez leur médecin ou pédiatre traitant, chez une infirmière (pas besoin de prescription médicale préalable) ou dans un centre de vaccination qui propose la vaccination pédiatrique (possibilité de prendre rendez-vous sur www.sante.fr).

 

La présence d’au moins un parent accompagnateur est nécessaire à la vaccination de cette classe d’âge. Un formulaire d'autorisation parentale doit être signé par au moins l’un des 2 parents ou des responsables légaux.

 

Pour toute question, il convient de vous rapprocher du médecin, du pédiatre ou de l’équipe de soins qui prend en charge votre enfant.

 

Vous pouvez consulter la liste détaillée des personnes concernées par la vaccination et les modalités de prise de rendez-vous et de vaccination sur le site du ministère des Solidarités et de la santé.

 

Qui est concerné par la dose de rappel ?

 

Depuis le 27 novembre, toutes les personnes âgées d’au moins 18 ans peuvent bénéficier d’un rappel vaccinal cinq mois après leur dernière injection ou infection par la covid-19.

 

Pour rappel, depuis le 1er septembre, le rappel vaccinal concernait déjà :

  • Toutes les personnes âgées de 65 ans et plus
  • Toutes les personnes ayant reçu le vaccin Janssen
  • Tous les adultes, quel que soit leur âge :
    • Souffrant de pathologie ou de facteur de risque de forme grave de covid-19
    • Sévèrement immunodéprimées et leur entourage adulte
    • Professionnels de santé, salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, professionnels du transport sanitaire, pompiers.

 

Quand faire son rappel ?

La date de la dose de rappel se calcule soit à partir de la date de la dernière injection du vaccin, soit à partir de la date du diagnostic de l’infection à la covid-19 si vous avez déjà eu la covid-19 depuis votre vaccination.

Depuis le 28 décembre, le rappel vaccinal peut-être administré à tous les adultes, 3 mois après la dernière injection de vaccin Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca.

  • Pour les personnes vaccinées au Janssen, pour qui la dose de rappel avec un vaccin à ARN messager est à réaliser dès 4 semaines après l’injection.
  • Pour les personnes sévèrement immunodéprimées qui devront recevoir la dose de rappel 3 mois après la dernière injection, sur avis médical.

Il existe d'autres situations particulières, qui seront à analyser au cas par cas avec son médecin traitant : pour les personnes dialysées, ayant reçu une greffe d’organe (greffe du rein, du poumon, du cœur…) ou en cours de traitement pour un cancer (chimiothérapie…). 

 

Les personnes concernées doivent prendre rendez-vous auprès de leur médecin traitant ou du médecin de leur choix, d’un infirmier, dans une pharmacie ou dans un centre de vaccination.

 

Il est possible de prendre rendez-vous sur www.sante.fr ou par téléphone avec l’un des 2 numéros verts mis à disposition (appel gratuit, ouvert 7 jours sur 7 de 6 h à 22 h) :

  • pour tous : le 0800 730 956
  • pour les personnes âgées de 80 ans et plus souhaitant être vaccinées à domicile : le 0800 730 957
 LES MODALITÉS DE RAPPEL DES PERSONNES PRIMO-VACCINEES AVEC LE VACCIN JANSSEN
Pour les personnes ayant eu la Covid-19 avant leur injection de vaccin Janssen, la dose de rappel se fait 1 mois après la dose reçue.

Pour les personnes ayant eu la Covid après leur injection de Janssen, deux situations :
  • Si l'infection date de moins de 15 jours après l'injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARN 4 semaines après l'infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 3 mois après cette dose additionnelle.
  • Si l'infection date de plus de 15 jours après l'injection : les personnes n'ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 3 mois après l'infection.

 

Puis-je faire ma troisième dose en même temps que le vaccin contre la grippe ?

Si vous ne vous êtes pas encore fait vacciner contre la covid-19, ou si un rappel de vaccination contre la covid-19 vous est proposé en même temps que la vaccination contre la grippe, n’hésitez pas à en parler avec un professionnel de santé. En effet, il est tout à fait possible de faire les deux vaccinations en une seule séance. 

 

Puis-je me faire vacciner si j’ai déjà eu la covid-19 ?

Vous devez attendre au minimum 2 mois après la fin des symptômes avant de vous faire vacciner. L’entretien médical permet de déterminer le nombre de dose(s) nécessaire(s) en fonction de votre situation médicale. Dans la majorité des cas, si vous avez déjà eu la Covid, une dose unique de vaccin vous est proposée, après une vérification par test sérologique rapide (TROD sérologiques) pour détecter la présence d’anticorps.

 

Pour en savoir plus sur la vaccination: Vaccination covid-19,

 

Où et comment me faire vacciner ?

 

1. La prise de rendez-vous

  • En EHPAD : renseignez-vous auprès de votre établissement
  • Dans les centres de vaccination et par des équipes mobiles désignées à cet effet par le représentant de l’Etat dans le département :
    - Vous pouvez consulter la liste des centres et prendre rendez-vous sur les sites suivants : sante.fr, ou Doctolib,
     Maiia et Keldoc
    - Vous pouvez également appeler la plate-forme via le numéro national 0800 009 110 (appel gratuit) ou les plateformes téléphoniques départementales
    - Vous pouvez aussi vous tourner vers vos interlocuteurs habituels (médecin traitant, pharmacien, mairie) pour leur demander des informations sur les centres de vaccination.

Si vous le souhaitez, avant votre vaccination dans un centre, vous pouvez consulter votre médecin traitant en amont, mais ce n’est pas obligatoire, sauf pour les personnes présentant une pathologie à très haut risque. Au centre de vaccination, un médecin sera présent pour répondre à vos questions et un entretien médical sera effectué directement sur place pour vérifier que vous n’avez pas de contre-indications.

 

2. Avant de vous rendre au centre de vaccination

Le jour de votre rendez-vous, munissez-vous des pièces suivantes :

  • pièce d’identité ;
  • carte Vitale ou attestation de droits;

 

Par ailleurs, prévoyez une tenue vestimentaire qui vous permettra de dégager facilement l’épaule, c’est là que le vaccin vous sera administré.

 

3. Votre arrivée au centre de vaccination

Vous serez accueilli par un infirmier qui prendra vos informations (identité, numéro de sécurité sociale) et remplira avec vous un bref questionnaire, permettant de s’assurer que vous pouvez être vacciné. Une fois le questionnaire rempli, un médecin vérifiera que tout est en ordre, et s’il donne un avis favorable, vous serez vacciné.

 

Si le médecin a des doutes, il y aura un entretien plus poussé.

 

À tout moment vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaitez, et pourrez toujours changer d’avis.

 

4. La vaccination

La vaccination consiste en une injection dans le haut du bras (le muscle deltoïde qui est le muscle de l’épaule). Elle est réalisée par un infirmier ou un médecin.

 

Par mesure de précaution, après l’injection, vous devrez rester 15 minutes sur place.

 

5. Après la vaccination

Avant de quitter le centre de vaccination, vous serez invité à prendre connaissance du rendez-vous pour la seconde injection.

 

Dans les jours et semaines qui suivent vous pourrez, si nécessaire, signaler un effet indésirable. Cela ne prend qu’une dizaine de minutes sur le Portail de signalement des évènements sanitaires indésirables: www.signalement.social-sante.gouv.fr. Vous pouvez aussi en parler à votre médecin.

 

 

Prise en charge des consultations et injections liées à la vaccination

 

Pour la consultation pré-vaccinale, les consultations de vaccination contre la covid et les frais liés à l'injection du vaccin, vous n'avez rien à payer (ni ticket modérateur, ni participation forfaitaire de 1€, ni franchise médicale).
Vous bénéficiez d'une dispense d'avance de frais.
Le tarif de ces prestations ne peut donner lieu à dépassement.

 

Prise en charge des transports pour la vaccination covid 19 (màj. 10/01/2022)

 

A compter du 20 février 2022 jusqu'au 31 décembre 2022 inclus, le transport par ambulance ou le transport assis professionnalisé des personnes se trouvant dans l'incapacité de se déplacer seules entre leur domicile et le centre de vaccination contre le SARS-CoV-2 le plus proche, est pris en charge à 100%, sans avance de frais* sous condition d’une prescription médicale justifiant le transport. Cela comprend également les transports réalisés après le 31 décembre 2022 mais dont la prescription médicale sera datée du 31 décembre 2022.

 

* A noter : la franchise médicale est applicable sur ce type de transport

 

Attestation de vaccination et Pass sanitaire

 

Attestation de vaccination

Depuis le 3 mai, le professionnel de santé qui vous a vacciné doit vous remettre une attestation de vaccination dite
« certifiée » au format papier à l’issue de votre première, puis deuxième injection.

 

Cette attestation de vaccination contient les données suivantes :

  • Votre identité
  • Le nom du vaccin injecté
  • Le nombre d’injections réalisé
  • La date de votre dernière injection
  • L’état de vaccination (en cours ou terminé)

 

Ainsi que 2 cachets électroniques :

  • un « datamatrix », c’est-à-dire une sorte de code barre (ou QR code) authentifiant le document via la norme
    2D-DOC, employée par l’administration française pour certifier ses documents ;
  • le QR code qui permet, en le flashant, d’enregistrer l’attestation dans la fonctionnalité " Carnet " de l’application mobile « TousAntiCovid »

 

Si vous avez été vacciné avant le 3 mai, ou si vous avez égaré votre attestation, rendez-vous sur :
attestation-vaccin.ameli.fr 

 

Ce téléservice est  accessible depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone, et vous permet d’obtenir votre attestation, quel que soit votre régime d’appartenance. Pour cela il vous suffit de vous connecter grâce à vos identifiants sécurisés Franceconnect.

 

Pour télécharger le guide  d'utilisation du téléservice : cliquez-ici.

 

Vous rencontrez des difficultés pour utiliser ce service, vous pouvez contacter un conseiller CPR

 

Si vous n'avez jamais utilisé FranceConnect, munissez-vous de votre dernier avis d'imposition, ou de votre dernière déclaration de revenus papier : votre identifiant est votre numéro fiscal et votre mot de passe, celui qui vous sert à vous connecter sur impots.gouv.fr  (si vous n'avez pas encore de compte impots.gouv.fr, l'utilisation du teleservice attestation-vaccin nécessitera de vous en créer un).
En cas de difficultés de connexion, demandez de l'aide à un proche. 
 

Votre médecin traitant et votre pharmacien peuvent également vous remettre votre attestation.

Toutefois, en cas de difficulté, vous pouvez prendre contact avec les services de la caisse qui vous accompagneront dans vos démarches.


 

Pass sanitaire

Le « pass sanitaire », est obligatoire pour les adultes depuis le 9 août 2021 pour les activités culturelles, sportives et de loisirs, ainsi que pour l’accès aux lieux recevant du public et pour certains modes de transports.

 

Le pass repose sur l’un des 3 éléments suivants, selon votre situation :

  • le QR code de l’attestation de vaccination, à la condition que vous ayez un schéma vaccinal complet.
  • le QR code d’un test négatif de moins de 24 heures, contre 72 heures auparavant.
  • le QR code d’un test RT-PCR positif attestant du rétablissement de la covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

 

Le pass sanitaire peut avoir un format numérique avec l'application TousAntiCovid ou un format papier portant le QR code normalisé.

 

Pour les jeunes de 12 à 17 ans, le pass sanitaire est également obligatoire depuis le 30 septembre. Il s’agit des mêmes preuves que pour les adultes : attestation de vaccination ou résultat d'un test de dépistage négatif récent ou résultat d'un test attestant du rétablissement de la covid-19.

 

Toutes les personnes âgées de plus de 18 ans devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection pour bénéficier d'un pass sanitaire valide.

 

Le pass sanitaire prendra en compte à partir du 15 décembre la réalisation du rappel pour les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen ; et à partir du 15 janvier pour les personnes de 18 à 65 ans. Les personnes éligibles au rappel et qui ont dépassé la date de leur rappel risquent de voir leur pass sanitaire désactivé.

Par exemple :

  • j’ai 78 ans, j'ai fait ma 2e injection de vaccin Pfizer le 26 mai : je dois faire mon rappel à partir du 26 octobre sinon mon pass sanitaire se désactivera le 26 décembre ;
  • j’ai eu ma dose de vaccin Janssen le 10 août : je dois faire mon rappel à partir du 10 septembre sinon mon passe sanitaire se désactivera dès le 15 décembre.

Le nouveau pass sanitaire remis lors de l’injection de rappel devient valide au bout de 7 jours. Ce pass peut être stocké sur l’application TousAntiCovid ou conservé au format papier. Il est possible de télécharger son attestation vaccinale sur le site https://attestation-vaccin.ameli.fr.

Pour en savoir plus, consulter la foire aux questions sur la campagne de rappel sur le site du ministère des Solidarités et de la santé. 

 

Depuis le 1er juillet le « pass sanitaire » est européen et les QR Code des attestations et de l’application TousAntiCovid peuvent être lus partout en Europe, ainsi qu’au Liechtenstein, en Suisse, en Islande, en Norvège, à Monaco et à Andorre. Il est disponible dans les langues nationales et en anglais. Les règles du pass sanitaire européen sont également applicables en Outre-mer.

 

Cependant, même si le pass sanitaire est valable partout en Europe, les règles en vigueur dans chaque Etat membre peuvent être différentes en fonction de la réglementation nationale et de la situation épidémique. Avant de programmer un voyage n’oubliez pas de vous renseignement sur la réglementation en vigueur, en consultant le site diplomatie.gouv

 

Si vous êtes déjà en possession d’un certificat de vaccination édité avant le 23 juin, ou si votre certificat ne vous a pas été remis par le centre de vaccination, connectez-vous sur attestation-vaccin.ameli avec vos identifiants FranceConnect afin de récupérer l’attestation au format européen. Si vous n’avez pas d’imprimante, vous pourrez également scanner le QR code sur l’écran d’un PC ou d’une tablette, afin de le flasher avec votre application TousAntiCovid.

 

Pour en savoir plus sur le pass sanitaire et son extension : Pass sanitaire

 

Comment faire en cas de contre-indication à la vaccination ?

Les personnes pour lesquelles la vaccination contre la covid-19 est contre-indiquée peuvent demander à leur médecin un certificat médical pouvant être présenté dans les lieux, services, établissements et événements où le pass sanitaire est exigé. Pour connaitre la liste des seules contre-indications à la vaccination, cliquez ici.

 

Quelle procédure en cas de contre-indication ?

Vous devez vous adresser à un médecin, qui délivrera si cela est médicalement justifié, un certificat médical établi sur le formulaire spécifique (cerfa n° 16183*01) attestant d’un des cas de contre-indication médicale.


Il est important que la totalité des champs des deux volets de ce formulaire soit complétée. Le volet n°1 du formulaire doit ensuite être transmis à la Caisse pour obtenir un pass sanitaire.


Le volet n°2 vous est destiné.


Le certificat de contre-indication qui vous sera adressé ne peut pas être utilisé dans le cadre de voyages hors des frontières françaises, vers la Corse ou un territoire d’Outre-mer, ces destinations étant soumises aux règles du contrôle sanitaire aux frontières (pour plus d’information : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/deplacements).