Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Prévention et dépistage du cancer du sein : je peux agir

Publiée le 04/10/2019

Prévention et dépistage du cancer du sein : je peux agir

 

 

J'arrête de fumer

  Arrêter de fumer, c’est le moyen de prévention le plus efficace contre le risque de développer un cancer. Il est possible d’arrêter de fumer seule, mais vous avez 80% plus de chances d’arrêter si vous recevez de l’aide d’un professionnel de santé.

 

 

Je réduis ma consommation d’alcool

  On évite les excès : maximum deux verres par jour, avec, au moins, deux jours par semaine sans alcool.

 

 

 

Je mange varié et équilibré

  Il s’agit d’équilibrer ses consommations, en privilégiant les fruits et légumes ainsi que les légumes secs, les féculents complets, le poisson, l’huile de colza, de noix et d’olive, et en réduisant ce qui peut contribuer à l’apparition d’un cancer : les boissons sucrées, les aliments gras, sucrés, salés et ultra-transformés, la charcuterie et la viande rouge. Une alimentation équilibrée permet également de limiter le risque de surpoids et d’obésité.

 

 

 

Je pratique une activité physique régulière

  30 minutes d’activité physique par jour, c’est à la portée de tous ! Les mouvements de la vie quotidienne : activités ménagères, jardinage, marche ou vélo jusqu’au lieu de travail, montée des escaliers …contribuent à atteindre ces 30 minutes. N’oubliez pas  d’être régulière, c’est le plus important.

 

 

 

J’ouvre mon courrier d’invitation pour le dépistage du cancer du sein

  La prévention des cancers du sein intègre, en complément des habitudes de vie, le dépistage : proposé tous les deux ans aux femmes de 50 à 74 ans ne présentant pas de symptômes ni de facteurs de risque particulier. Si vous êtes concernée, vous recevrez tous les deux ans un courrier d'invitation à réaliser une mammographie de dépistage. Il est accompagné de la liste des radiologues agréés.

 

 

L’Institut National du Cancer estime à 20 000 le nombre de cancers du sein attribuables à la consommation d'alcool, le surpoids et l'obésité, la consommation de tabac, une alimentation déséquilibrée et un manque d'activité physique. Ces gestes simples de prévention peuvent s’inscrire dans le quotidien de chaque femme et à tout âge.

 

Votre médecin traitant est votre interlocuteur privilégié sur la prévention et le dépistage du cancer du sein. Si besoin, il peut vous mettre en relation avec d’autres professionnels de santé et vous proposer un accompagnement dans vos démarches comme l’arrêt du tabac.

 

 
Chaque situation est unique : des antécédents familiaux ou personnels demandent un suivi spécifique.
N’hésitez pas à en parler avec votre médecin, généraliste ou gynécologue, qui déterminera les modalités de dépistage ou de suivi les mieux adaptées à votre cas.

 

Une plateforme digitale dédiée pour s’informer

L’institut national du cancer propose un site dédié à la prévention et au dépistage des cancers du sein cancersdusein.e-cancer.fr

Source : Institut National du Cancer
 

 

>>> Consultez l'ensemble des actualités