Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Le dépistage du cancer du sein : votre rendez-vous santé à ne pas manquer

Publiée le 01/10/2020

Le dépistage du cancer du sein : votre rendez-vous santé à ne pas manquer

Le cancer du sein reste toujours le cancer le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme, avec en moyenne 54 000 nouveaux cas et 12 000 décès chaque année.

 

L’épidémie de Covid-19 a entraîné un report important de rendez-vous médicaux et de dépistages. Mais, depuis le 15 juin, le dépistage organisé du cancer du sein a repris. Il est très important, si vous avez reçu votre invitation, d’y participer.

 

La mammographie de dépistage a pour but de détecter des anomalies qui ne sont pas encore visibles ou palpables : 

 

Source : https://cancersdusein.e-cancer.fr

 

Aujourd’hui, plus de 9 femmes sur 10 guérissent du cancer du sein grâce à une détection et à un traitement précoce.(1)

 

Le programme de dépistage organisé s’adresse à toutes les femmes de 50 à 74 ans qui peuvent bénéficier, tous les 2 ans, sur invitation, d’une mammographie de dépistage entièrement prise en charge. Si vous êtes concernée et n’avez pas encore reçu cette invitation, demandez conseil à votre médecin traitant ou à votre gynécologue lors d’une consultation. Vous pouvez aussi appeler la structure de gestion en charge de l'organisation du dépistage du cancer du sein dans votre département. Ce sont ces structures qui envoient les courriers d'invitation. Pour connaître ses coordonnées, cliquez ici.

 

Même entre deux mammographies de dépistage, il est important de surveiller ses seins

 

Consultez au moins 1 fois par an votre médecin traitant ou votre gynécologue pour un examen clinique de vos seins. Il est important de rester attentive aux éventuels changements au niveau de vos seins. N'hésitez pas à consulter si vous constatez : 

  • une boule ou une grosseur dans un sein ou une aisselle ;
  • une rougeur ou un aspect irrégulier "peau d'orange" de la peau de vos seins ;
  • une rétraction au niveau du mamelon ;
  • ou un écoulement anormal.

N’attendez pas pour prendre rendez-vous ! Car faire une mammographie à partir de 50 ans, tous les deux ans jusqu’à 74 ans, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour rester en bonne santé.

 

Pour plus d’informations

 

(1) Source : Institut National du Cancer

 

>>> Consultez l'ensemble des actualités