Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

La meilleure protection, c'est la vaccination

Publiée le 12/04/2019

La meilleure protection, c'est la vaccination

 

En se faisant vacciner on se protège et, en plus, on évite de transmettre les microbes à ceux qui ne peuvent pas être vaccinés, comme les nouveaux nés, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 2 à 3 millions de vies sont sauvées chaque année grâce à cet acte simple de prévention.

 

La vaccination ne concerne pas que les enfants : c’est à tout âge qu’il faut tenir à jour ses vaccins. Si vous avez oublié un ou plusieurs rappels, il n’est pas trop tard pour que la vaccination soit faite. N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou pédiatre qui vous indiquera la démarche à suivre.

 

Chaque année, le calendrier des vaccinations, fixe les vaccinations obligatoires et recommandées en fonction des âges.

 

Calendrier vaccinal 2019 : quelles sont les nouveautés ?

 

L'an dernier onze vaccins sont devenus obligatoires pour les enfants, une mesure mise en place face à une couverture vaccinale insuffisante pour certaines vaccinations et  la réapparition d’épidémies de certaines maladies contagieuses.

 

En 2019, de nouveaux vaccins ont été élaborés :

  • Contre le papillomavirus : le vaccin Gardasil® 9 est disponible. Toute nouvelle vaccination doit être initiée avec ce vaccin.
  • Contre la grippe saisonnière : les vaccins Vaxigrip® et Fluarix® ne sont plus commercialisés et sont remplacés par deux vaccins protégeant contre quatre souches au lieu de trois. Autre nouveauté : contre la grippe en 2019-2020, vous pourrez vous faire vacciner directement chez votre pharmacien.

 

Le nouveau calendrier rappelle l’importance de la mise en œuvre du schéma vaccinal contre la coqueluche chez le nourrisson qui ne doit pas être différée : deux injections à l’âge de 2 et 4 mois, suivies d’un rappel à l’âge de 11 mois. Cette vaccination est également recommandée dans le cadre de la stratégie du « cocooning » : l’objectif étant de protéger les nourrissons de moins de 6 mois d’une coqueluche pouvant être transmise par un membre de leur entourage.

En cas de doute, n’attendez pas pour consulter votre médecin traitant.

 

Sources :

- Ministère des Solidarités et de la Santé

- Santé Publique France

>>> Consultez l'ensemble des actualités