Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Journée mondiale sans tabac - Il n'est jamais trop tard pour s'arrêter

Publiée le 23/05/2019

Journée mondiale sans tabac - Il n'est jamais trop tard pour s'arrêter

Le tabagisme est connu pour être le premier facteur de risque évitable des cancers du poumon - il est responsable de huit cancers du poumon sur 10.

 

« Pas de risque, je ne fume pas beaucoup »

Il n’y a pas de consommation sans risque - à chaque cigarette vous abimez votre santé. L’objectif est donc d’arrêter le plus tôt possible, quelle que soit la quantité quotidienne de tabac consommée.

 

« Je fais du sport, ça nettoie mes poumons »

Les bénéfices du sport ne compensent pas les risques liés au tabagisme. Faire du sport oxygène les poumons, mais n’élimine pas les substances toxiques qui provoquent le cancer.

 

Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps qu'on ait fumé, il n'est jamais trop tard pour arrêter.

 

  • Dès votre arrêt vous vous sentez mieux : votre tension artérielle et votre pouls redeviennent normaux, votre goût et odorat s’améliorent, votre respiration est plus facile et vous avez plus d’énergie.
  • Au bout de trois à neuf mois, la toux et les problèmes respiratoires s’apaisent et vous êtes de moins en moins essoufflé, votre teint s’éclaircit et vos dents sont plus blanches.
  • Après 10 ans d’arrêt, le risque de cancer du poumon diminue de moitié.
  • Et 15 ans après la dernière cigarette, votre espérance de vie redevient quasiment identique à celle d’une personne n’ayant jamais fumé.

Arrêter de fumer, c’est protéger sa santé et aussi la santé de ses enfants et des personnes avec qui on vit. Pour en savoir plus, consultez la page dédiée.

 

 N’oubliez pas que certains substituts nicotiniques sont remboursés par la Caisse, sur prescription médicale, à votre taux habituel et ce, sans avance de frais de votre part. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Pour arrêter de fumer, être motivé et bien préparé sont de vrais atouts. Mais pas que ! Vous pouvez avoir besoin de soutien.

 

Tabac Info Service peut vous accompagner :

 

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.

 

 

Sources :

- Haute Autorité de Santé

- Institut National du Cancer

- Organisation Mondiale de la Santé

>>> Consultez l'ensemble des actualités