Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Cancer du côlon : je peux réduire ma consommation de viande rouge

Publiée le 07/03/2018

Cancer du côlon : je peux réduire ma consommation de viande rouge

 


Prenez soin de votre santé

 

 

Nous savons aujourd’hui qu’une consommation excessive de viande rouge, comme le bœuf, le veau, le porc, le cheval, l’agneau, ou encore de viande transformée, augmente le risque de cancer du côlon.

 

Pour rappel, la viande transformée est de la viande rouge qui a été traitée (fumée, salée) ou à laquelle des conservateurs ont été ajoutés. Par exemple : le jambon, le bacon, le salami, le chorizo...

 

Pourquoi la viande rouge et la viande transformée augmentent-elle le risque de cancer ?

 

Il existe aujourd’hui 3 hypothèses pour expliquer le lien entre la viande rouge et le cancer colorectal :

  • L’effet « barbecue » : le chauffage des viandes à haute température provoque la formation de molécules potentiellement cancérigènes.
  • Les molécules de type « nitrosamines » : les nitrites sont utilisés dans l’agroalimentaire comme additif. Par exemple pour donner la couleur rose au jambon. Les molécules de nitrite vont réagir pendant la digestion avec les molécules de la viande. Elles vont avoir tendance à se transformer en nitrosamines, une substance très dangereuse. Les nitrosamines sont connues pour provoquer des ruptures de l'ADN et permuter les cellules saines en cellules précancéreuses.
  • Le fer héminique : il est présent dans l'hémoglobine du sang et la myoglobine des muscles de la viande. C’est la forme la plus facilement assimilable par l’homme. Ce fer héminique, contenu dans la viande rouge, transforme les lipides contenus dans la viande. Cette réaction crée des molécules (aldéhydes) qui détruisent les cellules saines ou favorisent leurs mutations.

 

Je peux réduire ma consommation de viande rouge

 

Il est recommandé de limiter la consommation de viandes rouges à moins de 500 g de viande cuite par semaine, (1 steak pèse entre 100 et 150 g) et d’alterner avec de la volaille, du poisson et des œufs.

En adoptant quelques astuces simples, nous pouvons réduire notre consommation de viande rouge sans s’en priver !

Par exemple,  si vous êtes amateur de viande rouge, il reste possible de faire 4 repas par semaine contenant de la viande rouge tout en restant en dessous des recommandations :

Source : World Cancer Research Fund - www.wcrf-uk.org

 

Quelques astuces :

  • Vous pouvez également ajouter des haricots, des pois chiches, des lentilles ou des champignons dans vos ragoûts, plats mijotés et sauces pour pâtes. Cela réduit les calories dans vos repas, compte dans vos 5 fruits et légumes par jour, et contribue au sentiment de satiété tout en permettant de réduire la quantité de viande utilisée pour le plat.
  • Remplacez le jambon dans vos sandwiches par des œufs durs, du thon ou du fromage. A la place du chorizo, ajouter du poulet épicé, des légumes rôtis, ou des piments à vos pizzas pour donner du goût.

 

 Le mois de mars est le mois de dépistage du cancer colorectal : un test simple et unique à faire tous les 2 ans à partir de 50 ans. Détecté tôt ce cancer se guérit dans 9 cas sur 10.

 

Pour en savoir plus :

>>> Consultez l'ensemble des actualités