Saut au contenu

Site institutionnel - CPRP SNCF


Imprimer la page Télécharger en PDF

Les droits à pension personnelle

 

 

Vos droits garantis

 

Vous avez travaillé à la SNCF et (si) vous avez quitté l’entreprise après le 1er juillet 2008 sans compter une année de services effectifs, ou sans 15 ans de services pour une cessation avant 2008, vous bénéficiez d’avantages au regard du régime général de sécurité sociale et des régimes de retraite complémentaire, conformément aux règles de coordination inter-régimes.


Ceci implique le recalcul des cotisations d’assurance vieillesse qui auraient été versées au Régime général de Sécurité sociale et aux organismes de retraite complémentaire pour votre période d’emploi à la SNCF, comme si vous aviez été affilié à ces régimes.


L’ensemble de ces cotisations étant supérieur à celles acquittées au régime spécial de retraite SNCF, vous êtes tenu de nous verser, sous forme de rachat, le complément de cotisations dont vous êtes redevable à ce titre.


Nous conservons ces cotisations et en contrepartie, nous vous servirons, sur votre demande, au plus tôt à l’âge légal d’ouverture du droit, une retraite de base calculée selon les règles du régime général ainsi qu’une allocation de retraite complémentaire calculée selon les règles de l’Agirc-Arrco.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez vous rendre sur le portail inter-régime et obtenir des informations d’ordre général sur la retraites et les droits. www.info-retraite.fr

 

Calculer votre âge de départ en retraite 

 

Conditions d’âge pour la retraite de base

L’âge légal de départ est de 62 ans.


Pour partir avec une retraite calculée au taux maximum ou « taux plein », vous devez cependant réunir un certain nombre de trimestres (durée d’assurance), défini en fonction de votre année de naissance. Dans le cas contraire, une réduction définitive s’applique sur le montant de votre retraite.


Une fois que vous avez atteint vos 62 ans, si vous ne réunissez pas le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite calculée au taux maximum, vous pouvez travailler jusqu’à les obtenir ou attendre votre âge du taux maximum automatique. Cet âge varie de 65 à 67 ans selon votre année de naissance et votre situation.


Dans certains cas bien spécifiques, vous pouvez prendre votre retraite avant 62 ans (retraite anticipée pour carrière longue,  pour handicap ou inaptitude…)

 

Pour accéder à des informations personnalisées, rendez vous sur sur le portail inter-régime www.info-retraite.fr

 

  • Pour calculer votre âge de départ à la retraite - cliquer ici
  • Pour simuler un départ en retraite anticipée Handicap -cliquer ici
  • Pour simuler un départ en retraite carrière longue -cliquer ici 

Condition d’âge pour la retraite complémentaire

L’âge légal de la retraite est fixé à 62 ans.

 

  1. Retraite anticipée avec abattement des points :
    Il est possible de demander la retraite complémentaire à partir de 57 ans avec application d’un coefficient d’anticipation viager variable selon l’âge auquel vous faites votre demande. Cette minoration est définitive.
     
  2. Retraite à taux plein :
    Vous pouvez bénéficier d’une retraite complémentaire à taux plein :
  • avant l’âge légal de 62 ans, si vous avez obtenu votre retraite de base au titre d’une carrière longue, du handicap ou de l’incapacité permanente (pénibilité)
  • à partir de l’âge légal de 62 ans, si vous avez obtenu votre retraite de base au taux plein (cf ci-dessus),
  1. Dispositif de minoration temporaire ou de majoration temporaire :
    Si vous êtes né à compter du 1er janvier 1957 et si vous remplissez les conditions pour bénéficier de votre retraite Agirc-Arrco à taux plein après le 1er janvier 2019, une minoration ou une majoration temporaire pourra s’appliquer sur le montant de votre retraite complémentaire.

 

Trois situations de minoration/majoration temporaires :

  • Vous demandez votre retraite complémentaire à la date à laquelle vous bénéficiez du taux plein au régime de base. Une minoration de 10% pendant 3 ans s’applique au montant de votre retraite complémentaire. La retraite cesse d’être minorée lorsque le retraité atteint l'âge de 67 ans et plus.
  • Vous demandez votre retraite complémentaire 1 an après la date à laquelle vous bénéficiez du taux plein au régime de base. La minoration ne s’applique pas.
  • Vous demandez votre retraite complémentaire 2 ans ou plus après la date à laquelle vous bénéficiez de votre retraite de base au taux plein. Vous bénéficiez d’une majoration de votre retraite complémentaire pendant 1 an de :
  • 10 % si vous décalez la liquidation de votre retraite complémentaire de deux années,
  • 20 % si vous décalez de trois années,
  • 30 % si vous décalez de quatre années.

A noter : certaines situations particulières permettent d’être exonéré de la minoration temporaire (retraités handicapés, exonérés de la CSG, …).

 

Estimer votre pension et votre retraite complémentaire

 

 

Le télé-service M@rel vous permet de simuler votre future pension de retraite à tout âge, à partir des données connues de vos régimes de retraite.

 

Il est accessible à partir de votre Espace personnel ou en vous rendant directement sur le portail inter-régimes
www.info-retraite.fr, rubrique mon compte retraite.

 

 

Demander votre retraite  

 

Pour obtenir des informations personnalisées sur les démarches de demande de retraite -cliquer ici

 

Demande par formulaire

 

Afin de faire valoir vos droits auprès de notre régime, vous devez au préalable demander la mise en paiement de vos avantages auprès des régimes de base obligatoires auxquels vous avez pu appartenir (Régime général, Mutualité Sociale Agricole) et des organismes de retraite complémentaire auxquels vous avez été rattachés.

 

Vous pouvez ensuite compléter le formulaire ci-dessous puis nous l'adresser par voie postale accompagné de la copie de vos notifications d'attribution de pension des autres régimes.

 

 

 

Demande en ligne

 

Grâce au service de demande de retraite en ligne accessible surwww.info-retraite.fr, vous pouvez faire une seule demande pour l'ensemble de vos régimes de retraite de base et complémentaire.

Les régimes auxquels vous avez cotisé vous sont proposés automatiquement. Le formulaire est personnalisé et pré-rempli de certaines informations.

 

Pour demander votre retraite, connectez-vous à votre compte retraite avec FranceConnect puis :

  • complétez le formulaire de demande de retraite, en six étapes :
  • déposez les justificatifs à joindre à votre demande en les scannant ou en les photographiant
  • suivez l'état d'avancement de votre demande à tout moment.

Votre demande sera transmise à l'ensemble de vos régimes de retraite. La CPRPSNCF accusera réception et vous demandera de lui communiquer les notifications de pension de votre (ou de vos) régime(s) de base et complémentaire(s).

 

 
Pour faire votre demande de retraite en ligne, cliquez-ici.

 

 

Le paiement de votre retraite

 

La retraite de base calculée selon les règles du régime général est payée mensuellement à terme échu, tandis que la retraite complémentaire est payée mensuellement d’avance.

 

Le versement a lieu à la même date en début de mois. Pour connaître le calendrier de versement, cliquez ici

 

 A noter : la retraite complémentaire peut être versée en une seule fois sous forme de capital quand son montant est inférieur ou égal à un certain nombre de points.

 

Le cumul emploi retraite


Vous pouvez reprendre ou poursuivre une activité professionnelle tout en étant pensionné, sous certaines conditions.

 

Obtenir des informations sur le cumul emploi retraite cliquer ici

 

 Liens utiles