Taux de remboursement

Sont toujours pris en charge sur la base de 100% des tarifs :

  • les actes de radiologie, de chirurgie et les actes CCAM,
  • les actes de gynécologie,
  • les soins et prothèses dentaires,
  • l'hospitalisation,
  • les transports,
  • certains appareillages (articles de prothèses, véhicules pour handicapés physiques),
  • les médicaments particulièrement coûteux.

 

Sont pris en charge à 100% lorsqu'ils sont dispensés ou prescrits dans le cadre du Service médical SNCF :

  • les consultations par les médecins des cabinets médicaux SNCF ou par les médecins agréés,
  • les consultations et visites effectuées en cas d'urgence ou en l'absence du médecin SNCF (après avis favorable du médecin SNCF de région),
  • les consultations d’un médecin spécialiste non SNCF auquel le médecin SNCF vous a adressé,
  • la pharmacie, l'optique, les appareils correcteurs de la surdité, les actes de biologie médicale, le petit appareillage.

 

En dehors de la médecine SNCF, les frais correspondants aux soins dispensés sont pris en charge sur la base des taux applicables par le régime général de sécurité sociale :

  • 70% pour les honoraires des médecins,
  • 60% pour les honoraires des auxiliaires médicaux,
  • 60% pour les analyses de biologie médicale,
  • 30% pour les médicaments à vignette bleue,
  • 65% pour les médicaments à vignette blanche,
  • 15% pour les médicaments à vignette orange,
  • 100% pour les médicaments particulièrement coûteux,
  • 60% pour le petit appareillage (pansements, diverses orthèses, optique, appareil de contention, oxygénothérapie).

 

BON A SAVOIR :

Ces prestations sont soumises aux participations forfaitaires et aux franchises médicales prévues par la réglementation applicable à la Caisse, même dans le cadre du Service médical SNCF.

Dans le cadre de la médecine SNCF, l'agent en activité est toujours considéré dans le parcours de soins (la déclaration d'un médecin traitant n'est pas nécessaire). En dehors de la médecine SNCF, le remboursement des actes dispensés "hors parcours de soins coordonnés" est minoré de 40 points. Par exemple, une consultation de médecin "hors parcours de soins" n'est remboursée qu'à 30% au lieu de 70%.